Comment rater son CV ?

La encore, voilà quelques leçons, tirées de notre expérience quotidienne. A proscrire …

  1. Le CV en 4 pages alors que vous avez 5 ans d’expérience professionnelle (et même si vous en avez 15 d’ailleurs…),
  2. Le CV de toutes les couleurs, genre arc-en-ciel, à moins que vous ne postuliez à un poste en Communication. D’une manière générale, essayez de rester sobres et efficaces, surtout dans le secteur d’activité qui nous intéresse,
  3. Ne pas penser à mettre d’éléments chiffrés concernant l’atteinte de vos objectifs (valables pour les profils commerciaux). Attention à ne pas cependant faire dans la surenchère,
  4. Mettre une photo « décalée » par rapport au contexte, qui va distraire votre interlocuteur, lui donner une image préconçue de vous. D’une manière générale, une photo n’apporte jamais grand-chose et va plus être facteur de « distorsion » dans le processus de recrutement qu’autre chose,
  5. Oublier certaines parties de votre parcours car elles ne vous semblent pas très vendeuses,
  6. Oublier de mettre votre numéro de téléphone (déjà vu à plusieurs reprises !!),
  7. Mentir par omissions ou volontairement…
  8. Oublier qu’un(e) consultant(e) en recrutement ou un(e) chargé(e) de recrutement du secteur financier reçoit et lit en moyenne 50 CV par jour. Il faut donc faire simple et efficace, et ne pas se perdre dans les détails. Le seul objectif d’un CV est de donner envie de prendre son téléphone au recruteur. Le CV ne doit donc pas contenir  tout l’exposé de votre vie professionnelle mais sa synthèse, sa « substantifique moelle », comme disait Rabelais.

PARTAGER LA FICHE MÉTIER

Partager sur twitter
Partager sur linkedin