Je veux partir travailler en banque en province, sans baisser mon salaire !

La localisation, l’établissement, les perspectives d’évolution, le métier,… le jardin : quitter Paris pour venir travailler en province donne envie. Séparer les décisions personnelles et professionnelles est difficile. Lorsque l’on choisit de déménager, la question de l’emploi se pose naturellement dans certains cas. Faut-il vraiment baisser son salaire pour privilégier la banque en province ?

 

Carrières Bancaires rencontre chaque jour des candidats qui souhaitent quitter la région parisienne pour retourner dans leur ville d’origine ou pour se rapprocher de leur famille. Dans ce scénario pour lequel la mobilité est choisie, les candidats ont tendance à ne voir que l’aspect négatif d’un tel tournant de carrière : la baisse de salaire. Si la mobilité peut répondre à de nombreuses attentes, des concessions sont parfois nécessaires.

D’après notre expérience, pour un même poste, il y a généralement une réduction de salaire de 15 à 20% entre Paris et la province. Si le salaire représente un des aspects majeurs de la prise de décision, les avantages d’un tel changement de poste sont multiples et cette différence peut s’expliquer par différentes raisons.

Sur le plan personnel, vous vous ouvrez à de nouvelles perspectives : investissement immobilier et loyer plus accessible, réduction du temps de trajet, garde d’enfants moins coûteuse,… : la vie en province est moins chère que dans la capitale. Vous serez très probablement gagnant en termes de pouvoir d’achat.

 

 

Augmentez votre pouvoir de décision

Sur le plan professionnel, il y a des différences. Lorsque vous rejoignez une banque régionale, votre pouvoir de décision augmente avec une échelle hiérarchique décroissante. Au sein d’une banque à taille humaine, vous gagnez en autonomie grâce à un plus grand pouvoir de délégation pour monter en compétences plus facilement . Vos perspectives d’évolution à long terme dans la région sont ainsi favorisées.

Certaines banques nationales attribuent des primes de mobilité afin de favoriser la mobilité de leurs salariés. Parfois, une partie du logement est prise en charge. Toutefois, il est important de noter que lorsque vous êtes transféré dans une banque nationale, vous pouvez être amené à quitter la région après quelques années.

 

 

Fixez vos priorités

En conclusion, venir travailler dans une banque de la région présente de nombreux avantages qui sont parfois contrebalancés par un point important : la baisse de la rémunération. C’est pourquoi il est important de classer vos objectifs par ordre de préférence et d’identifier votre principale motivation .

Lors de la recherche d’une opportunité, n’hésitez pas à être exigeant envers votre futur employeur . Attention toutefois, ces exigences doivent être réalisables . Vous devrez peut-être faire des concessions sur vos priorités secondaires pour que les négociations aboutissent.

 

Êtes-vous prêt à accepter un poste « moins bien payé » pour travailler dans une banque en province ?

PARTAGER LA FICHE MÉTIER

Partager sur twitter
Partager sur linkedin