interim cdd

L’intérim et le CDD : deux options, deux solutions

L’emploi intérimaire représente aujourd’hui 3% des emplois en France contre 10,5% pour le CDD. Les entreprises utilisent ces contrats en situations urgentes pour remplacer un salarié absent ou gérer une hausse soudaine d’activité. Les motifs de recours sont divers. Le CDD et le contrat intérimaire sont fondamentalement différents. Ils présentent tout de même des similitudes qui peuvent amener le grand public à les confondre. Alors quelles sont les différences entre l’intérim et le CDD pour les candidats et pour les entreprises ? Et surtout, quels sont les avantages à passer par ce type de contrats temporaires ?

Intérim / CDD : l’employeur n’est pas le même

La distinction principale entre l’intérim et le CDD réside dans la nature de l’employeur. Pour l’intérim, l’agence d’emploi agit comme l’employeur et gère toutes les formalités administratives. Offrant ainsi une flexibilité accrue aux entreprises sans les contraintes de gestion du personnel. L’intérimaire travaille pour l’entreprise cliente, mais est employé par l’agence, facilitant ainsi l’accès à un vivier de talents pré-qualifiés.

En revanche, un CDD est conclu directement entre l’entreprise et le salarié. Donnant à l’entreprise un contrôle direct sur le recrutement et la gestion du salarié. Bien que cela requière une gestion interne, cela permet une relation plus directe avec l’employé. Les entreprises peuvent toujours externaliser le recrutement via des cabinets spécialisés. Qui offrent des services adaptés pour les CDD et l’intérim. Économisant ainsi du temps et accédant à une large base de données de candidats.

Flexibilité des contrats : des avantages différents


En termes de flexibilité, le contrat intérimaire se différencie grâce à sa souplesse. Généralement, le contrat se limite à 18 mois. L’entreprise peut aussi aménager la durée du contrat, bénéficiant d’un jour de souplesse tous les cinq jours travaillés :

En positif lorsque l’entreprise souhaite reporter la date de fin de contrat à plus tard. Ou en négatif afin de mettre fin au contrat avant la date prévue dans la limite de 10 jours maximum.

Le CDD se différencie quant à lui grâce à sa période d’essai plus longue. Le contrat intérimaire fixe la période d’essai à cinq jours. Tandis qu’un CDD de plus de six mois la limite à un mois. Pour les CDD de moins de six mois, la période d’essai s’établit à un jour par semaine travaillée. Jusqu’à deux semaines maximum. La période d’essai donne la possibilité à l’entreprise, mais également au salarié de rompre le contrat de travail. Elle permet alors à l’entreprise de vérifier les compétences du salarié. Mais aussi au salarié de s’assurer que les missions lui conviennent.

Des similitudes pertinentes


Le CDD et l’intérim sont donc des contrats temporaires différents. Mais qui présentent des avantages similaires à la fois pour les entreprises, et aussi pour les salariés.

Tout d’abord, le CDD et l’intérim offrent aux salariés un environnement professionnel varié. Et donc efficace pour se construire un réseau et accélérer leurs rencontres professionnelles. Ces contrats attestent d’une capacité d’adaptation importante, puisque les salariés travaillent dans divers secteurs, entreprises et équipes. D’ailleurs, contrairement aux idées reçues, l’intérim se développe dans tous les secteurs. Non pas uniquement dans le BTP, l’Industrie ou la Supply Chain. Par exemple, FAB Talents est spécialiste de l’intérim et du recrutement temporaire en Immobilier, Banque et Assurance.

Il est également important de noter que les deux contrats prévoient une indemnité en fin de contrat pour le salarié. En effet, la prime de précarité, qui représente 10% de la rémunération brute perçue pendant la mission. Est due dans tous les cas, sauf si l’intérimaire met fin à son contrat avant le terme ou si l’entreprise lui propose un CDI. Qu’il accepte ou non.

Finalement, le travail temporaire est également un tremplin efficace pour ceux qui souhaitent accéder à un CDI. Les candidats ont l’occasion d’enrichir leur CV et leurs expériences, grâce à des missions variées. Les entreprises ont la possibilité de recruter en CDI des salariés qu’ils connaissent. Avec qui ils ont déjà travaillé. Ainsi, sur le mois d’octobre, une dizaine d’intérimaires de FAB Talents ont signé un CDI, auprès de l’entreprise qui les accueillait.

Vous êtes candidats et vous souhaitez trouver un emploi dans le domaine de la finance, de la banque et de l’assurance ? Visitez le site de FAB Talents.

Partager l’article

Ces articles peuvent vous intéresser