Peut-on réussir un questionnaire de personnalité ?

Les 5 conseils pour « réussir » un questionnaire de personnalité.

Le questionnaire de personnalité est un outil de recrutement et d’évaluation professionnelle très répandu dans le secteur bancaire et parfois appréhendé par les candidats. Parce qu’il permet de compléter les informations parfois plus pragmatiques d’un CV, on y fait de plus en plus appel au cours du processus de recrutement. Le test de personnalité est un excellent moyen d’affiner ou de confirmer certaines décisions, c’est pourquoi les consultants de Carrières bancaires le font passer à tous les candidats qu’ils rencontrent. Contrairement aux idées reçues, ce questionnaire n’est que très rarement éliminatoire. Carrières Bancaires vous donne 5 conseils pour « réussir » cette étape du test de personnalité.

 

        1. Il n’y a pas de mauvaise réponse

Oui, c’est classique, mais vrai ! En effet, le questionnaire de personnalité permet de cerner de manière hypothétique votre profil pour s’assurer de vous proposer les opportunités les plus pertinentes selon vos propres aspirations. Il s’agit pour le recruteur de saisir vos principaux traits de caractère dans les sphères personnelles et professionnelles mais aussi vos motivations dans leur ensemble. Voilà pourquoi le test doit être complété dans un laps de temps raisonnable, afin que vos réponses soient les plus spontanées possibles. Le recruteur pourra ainsi vous cerner au mieux et s’assurer que votre profil corresponde aux postes à pourvoir. Le questionnaire de personnalité est un outil complémentaire de recrutement, ne craignez donc pas de le « rater » !

 

        2. Ne cherchez pas à biaiser vos réponses

Le but d’un questionnaire de personnalité n’est pas de vous piéger mais au contraire de permettre au recruteur de mieux vous connaître. Il n’existe pas de candidat type pour un poste donné : inutile de tenter de répondre aux questions en pensant qu’il s’agit de la réponse attendue par l’entreprise. Chaque profil est analysé dans sa globalité : les résultats de votre test seront mis en perspective avec vos compétences, votre expérience professionnelle, ainsi que les études que vous avez réalisées. Si vous cherchez à biaiser vos réponses, vous ne ferez que mettre en exergue vos traits de personnalité… les bons, comme les mauvais !

 

        3. Remplissez le questionnaire dans les meilleures conditions

Lorsque vous remplissez un questionnaire de personnalité, il est nécessaire de le faire dans des conditions optimales. Quoi que vous fassiez, votre état d’esprit du moment influencera nécessairement vos réponses, quelques reflexes simples permettent d’atténuer ce phénomène. Il est préférable d’éviter de réaliser le test en fin de journée ou après une semaine particulièrement éprouvante. Réservez quelques minutes dans votre emploi du temps afin de pouvoir être dans le calme sans aucune distraction qui influencerait vos réponses. Enfin, en cas d’hésitation entre plusieurs réponses, n’oubliez pas de vous projeter dans la sphère professionnelle.

 

        4. Prenez connaissance des résultats avant l’entretien si possible

Certains questionnaires vous donnent accès à une partie de vos résultats, profitez-en ! Si possible, il est important de prendre connaissance de vos résultats au préalable, afin de pouvoir en discuter en entretien. Vous pourrez ainsi vous préparer afin de mettre en valeur certaines de vos qualités, ou de nuancer un point de vigilance qui aurait pu ressortir du test. Par ailleurs, vous ne serez pas pris au dépourvu si le recruteur met en avant un trait de votre personnalité avec lequel vous n’êtes pas entièrement d’accord. Vous aurez l’occasion de débriefer vos résultats au cours de l’entretien, n’hésitez pas à préparer des questions pour avoir des précisions sur certains éléments.

 

        5. Réagissez de manière pragmatique

L’entretien est un excellent moyen pour le recruteur de faire le tri parmi l’ensemble des informations qui sont à sa disposition. Ne soyez pas offusqué s’il met en avant de manière exagérée certains aspects ! Il cherchera simplement à confirmer ou non les conclusions qu’il aura tiré des éléments de votre candidature. Selon le métier auquel vous aspirez, avoir des traits de caractères plus prégnants que d’autres est important, voire nécessaire.

 

À savoir ! Les consultants de Carrières Bancaires qui consultent vos résultats sont formés pour les analyser et vous les retranscrire. Ils prennent en compte un maximum de variables pour nuancer et préciser les conclusions de votre test. Par ailleurs, le questionnaire de personnalité est un outil de recrutement nécessaire mais pas suffisant, les consultants Carrières Bancaires rencontrent donc systématiquement leurs candidats dans un souci de rigueur et de qualité.

PARTAGER LA FICHE MÉTIER

Partager sur twitter
Partager sur linkedin